Depuis sa livraison, l'aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg, qui connaît une forte croissance en raison de son caractère binational, se fixe donc l'objectif d'anticiper les besoins induits par la croissance continue de la plate-forme franco-suisse qui transporte plus de 7 millions de passagers par an (7,3 millions en 2016), et de compenser les places de stationnement qui s'effaceront devant les voies du raccordement ferroviaire de l'aéroport. Toutefois, cette connexion devrait voir le jour dans les six prochaines années.

actioncl