Employée sur ce chantier d'école, le bois Kebony recourt en fait à une technologie spécifique : grâce à un procédé de fabrication breveté, les caractéristiques des bois résineux sont renforcées pour les rendre comparables à celles des bois exotiques. Concrètement, les résineux sont imprégnés d'un liquide biologique, qui provient de déchets agricoles. Ensuite, les bois sont chauffés, ce qui permet aux polymères furfuryliques (des composés organiques) de pénétrer dans les cellules du matériau, augmentant ainsi sa stabilité et sa durabilité. Au fur et à mesure, le bois Kebony arbore une patine grise d'origine naturelle tout en conservant ses propriétés techniques spécifiques.

 

Avec cette technologie, la marque norvégienne, dont le siège est basé à Oslo, affirme que l'empreinte carbone de ses bois est bien moindre que celle des bois exotiques. Garanti une trentaine d'années, le matériau de Kebony ne nécessiterait aucun entretien particulier, en-dehors évidemment d'un nettoyage standard. L'entreprise met en avant les performances, l'élégance et le côté environnemental de ses bois, dans le cadre de projets résidentiels, mais aussi pour des établissements recevant du public ou des sites commerciaux.

actioncl