Mais pourquoi avoir choisi le bois comme matériau principal de ce programme ? Selon l'agence Bechu & Associés, le bois présente l'avantage de réduire les délais d'exécution ainsi que les nuisances des travaux, un critère non-négligeable vu le contexte urbain particulièrement dense du projet Marie Blanche. De plus, ce matériau aurait permis au maître d'ouvrage de répondre plus facilement à ses objectifs de construction, inscrits dans sa démarche Haute Qualité Environnementale (HQE). Enfin, le bois constituerait également une réponse appropriée au Plan climat de la ville de Paris, lequel se fixe pour objectif de réduire d'un tiers la consommation énergétique des logements d'ici 2030, et de moitié d'ici 2050. Utilisé essentiellement pour l'ossature ainsi que pour les façades du rez-de-chaussée et des deux niveaux supérieurs, le matériau s'avère innovant : habituellement réservé à d'autres types de constructions, il parvient toutefois à s'adapter à des immeubles d'habitation en milieu très urbanisé.

actioncl