Malgré ses 35 mètres de long, la maison est quasiment invisible depuis la rue. En partie camouflée derrière le mur en pierre, elle disparait presque entièrement (seule une partie du premier étage est visible depuis les hauteurs), préservant ainsi ses habitants des regards indiscrets. "L'endroit est très touristique, il y a donc beaucoup de passage sur la calade. Il était important de mettre l'intimité des occupants à distance" souligne Patrick Verbauwen.

actioncl