Ce nouveau pavillon doté de 300 chambres, réalisé et financé par la municipalité de Pékin, s'élèvera au total sur une parcelle de 2.800 m2, mise à disposition de la République populaire de Chine par la chancellerie des universités de Paris, dans le cadre d'une convention signée en juin 2016.

 

Favoriser les échanges entre les résidents

 

L'objectif du programme étant de favoriser "les échanges entre les résidents" et "la poursuite de leurs études dans cadre propice à la réussite universitaire", ajoute la maîtrise d'ouvrage. L'autre ambition, est d'ouvrir la Fondation de Chine sur le parc et dialoguer avec les maisons voisines.

 

D'après la nouvelle équipe chargée de la maîtrise d'œuvre, l'Atelier FCJZ associé à Coldefy & Associés Architectes Urbanistes, le "projet retenu est une interprétation contemporaine du 'Tulou', une maison collective traditionnelle originaire de la province du Fujian."

 

Ce projet prévoit également la création d'une salle polyvalente qui permettra à la Fondation de Chine d'être un important lieu d'accueil et de diffusion des productions intellectuelles, artistiques et culturelles.

 

 

 

 


actioncl