Cette dernière école bilingue franco-russe pourra y accueillir 150 enfants. Une voie de 115 mètres de long, passant le long du palais de l'Alma fera communiquer la Seine avec l'avenue. Cet ensemble d'allure contemporaine pourrait transfigurer ce quartier d'ambassades.

 

"Les autorités russes ne nous ont pas poussés à construire au maximum", s'est d'ailleurs félicité Jean-Michel Wilmotte. Avec cette réalisation davantage "aérée", l'architecte français a tenu à concevoir un "îlot très ouvert sur le quartier". D'ailleurs, l'édifice sera moins dense que les anciens bureaux de Météo-France, représentant à l'heure actuelle une surface SHON de 8.470 m². Le Centre orthodoxe s'implantera lui sur 4 655 m² SHON.

 

Découvrez la suite de l'article et le diaporama dès la page 3.

actioncl