MATÉRIELS. L'assemblée générale dématérialisée de la Fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention du 30 avril 2021 a élu Philippe Cohet, dirigeant de l'entreprise Uperio, à la tête de l'organisation. Portrait.

La Fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention (DLR) a un nouveau président : lors de son assemblée générale dématérialisée qui s'est tenue le 30 avril 2021, l'organisation a élu Philippe Cohet, patron de l'entreprise Uperio, à sa tête.

 

Diplômé de l'École nationale supérieure des mines, le successeur de Bertrand Carret a commencé sa carrière professionnelle dans le secteur de la chimie, plus exactement au sein du groupe Rhône Poulenc, devenu depuis Rhodia, où il a occupé différents postes de direction pendant une vingtaine d'années. C'est en 2004 que Philippe Cohet intègre le monde des grues, en rejoignant le constructeur Manitowoc Cranes en tant que vice-président Europe, Moyen-Orient et Afrique, avant de se voir rajouter la casquette de président de la branche Potain en France, rachetée en 2022 par Manitowoc. Après 10 ans passés chez le fabricant américain, il est devenu en 2014 président d'Arcomet, une société spécialisée dans les métiers de location, distribution et services de grues à tour, basée en Belgique. Il a également pris la présidence, un an plus tard, de Matebat, considéré comme le n°1 français du secteur, avec pour objectif de développer les synergies entre les deux groupes qui partageaient alors le même actionnaire majoritaire. Puis, en juillet 2019, la fusion juridique des deux entreprises a donné naissance à Uperio, spécialiste de la location de grues à tour.

 

Avant d'accéder à la présidence de la Fédération DLR, Philippe Cohet a eu l'occasion de créer et de diriger la commission des loueurs de grues à tour de l'organisation, pensée pour apporter des réponses aux professionnels du secteur en termes d'évolutions réglementaires. Il a par ailleurs rejoint le bureau du Syndicat des monteurs et dépanneurs de grues à tour (SPMDG) et a participé à l'intégrer au sein de la fédération. En tant que président de DLR, Philippe Cohet souhaite désormais renforcer l'accompagnement des entreprises de la profession, surtout les plus petites, dans leur transition numérique. Il fait aussi de l'attractivité de la filière son cheval de bataille, en motivant les nouveaux venus mais également en continuant à offrir un cadre de formations et un développement de compétences adéquats à ses adhérents actuels comme futurs. Enfin, Philippe Cohet veut consolider la représentativité de la Fédération DLR, en la rendant plus présente dans les régions et plus accessible à ses membres, de manière à pouvoir toujours peser sur l'environnement dans lequel ils évoluent.

actionclactionfp