Le futur pôle universitaire BPC de Paris-Saclay se veut aussi respectueux de l'environnement : certifié Haute Qualité Environnementale (HQE), il vise un niveau énergétique performant, avec un engagement sur les consommations d'énergie du site Métro. Dans les faits, cet engagement porte sur l'énergie consommée annuellement (chaud, froid, électricité) pendant toute la durée du contrat d'exploitation-maintenance, assumé par Bouygues Energies & Services FM durant 25 ans. Les équipements spécifiques des zones de recherche devraient fournir 60% de l'énergie, cette récupération permettant une économie non-négligeable sur la facture finale. Dans les faits, les laboratoires des deux sites utiliseront le principe du double flux (conformément à la RT 2012) : durant la période hivernale, les volumes d'air extraits par les hottes (ou sorbonnes) de laboratoires rencontreront les volumes d'air frais arrivant de l'extérieur. L'air neuf sera ainsi réchauffé par récupération des calories de l'air extrait au travers des échangeurs.

actioncl