RÉAMÉNAGEMENT. Un T1 parisien a été transformé en un T2 habilement aménagé et optimisé, dont le fil conducteur est un bleu céleste qui s'invite partout dans l'appartement, sans jamais être oppressant. Reportage.

15.000 €, c'est beaucoup d'argent, mais le budget est raisonnable pour la rénovation d'un appartement parisien de 30 m2. Mais parfois, quelques cloisons ajoutées, une bonne optimisation et deux ou trois coups de pinceaux suffisent à obtenir un résultat tout à fait satisfaisant.

 

En témoigne l'appartement d'Amélie Quenet. Malgré un budget serré, elle a fait de ses 32 m2, un petit écrin bleuté et totalement optimisé. "Il y avait peu de travaux à faire dans ce studio. Mais je voulais avoir une chambre avec verrière et ajouter des rangements. J'ai fait appel à l'agence d'architecture d'intérieur June, nous avons discuté du projet, puis en un mois, le chantier était terminé", explique-t-elle.

 

Un choix de couleur risqué

 

Résultat : le T1 s'est vu enrichi d'une nouvelle cloison agrémentée d'une grande verrière horizontale. Derrière, une chambre de 6 m2 lumineuse a été créée. Avec en prime, un petit espace bureau encastré dans la cloison et surmomté de quelques placards.

 

La cuisine a elle aussi été recloisonnée, à l'aide d'un mur de rangements. Une large surface totalement optimisée, qui dissimule une table de salle à manger pliante, ainsi que deux niches qui apportent du relief.

 

Partout, un bleu céleste s'étale comme une grande étendue d'eau. Que ce soit sur les murs, la verrière, ou le mobilier. Un choix osé dans un si petit espace, puisque cette couleur relativement foncée, aurait-pu devenir oppressante. Sauf qu'ici, elle est constamment contrebalancée. Par le blanc des murs, comme dans la chambre, ou par des notes boisées du vieux parquet d'origine aux niches du salon. Maison à part vous présente la réalisation, en images.

actionclactionfp