Des éléments modernes ont été apportés à cet établissement reflétant le passé de la région, notamment "l'utilisation de matériaux plus résistants et adaptés à son environnement, le nivellement des terrains extérieurs de la propriété et un aménagement paysager qui réinterprète l'esthétique des parcelles mayas", précise l'agence. Le jardin se veut, lui, le reflet des anciennes parcelles de terre mayas, avec une végétation endémique. Une fontaine en circuit fermé a été ajoutée. Fixés aux murets en pierre, des bancs en bétons parent l'extérieur d'un mobilier urbain.

actioncl