EN IMAGES. La maison de luxe a présenté la nouvelle version de son édifice à Tokyo. Un monument architectural élégant aux couleurs infinies.

L'immeuble semble tout droit s'échapper d'un rêve. Louis Vuitton a présenté en mars l'ouverture de sa boutique Ginza Namiki à Tokyo, qui a subi trois ans de rénovation. Au cœur du quartier Ginza, dans la capitale japonaise, la maison de luxe française a transformé l'immeuble qu'elle occupe depuis 1981 pour en faire un bâtiment d'une modernité exceptionnelle.

 

Découvrez en images l'architecture de ce bâtiment original…

actionclactionfp

Des réverbérations polychromes

Louis Vuitton boutique Tokyo Ginza
La façade de la boutique Ginza de Louis Vuitton a été imaginée par Jun Aoki. © Daici Ano
Ce magasin réinventé par deux architectes ambitieux, le Japonais Jun Aoki et l'Américain Peter Marino, étonne et fascine. Imaginé par Jun Aoki, l'extérieur du bâtiment a été repensé de façon à ce que sa façade évoque le miroitement de l'eau. L'édifice se veut multicolore, scintillant et ondoyant, avec la juxtaposition de deux strates de verre sur sa façade qui donnent des réverbérations polychromes.

Un coquillage nacré en pleine ville

Louis Vuitton boutique Tokyo Ginza
La rénovation du bâtiment Louis Vuitton a pris trois ans. © Daici Ano
Affublés d'un film dichromatique, les panneaux extérieurs à la surface tridimensionnelle se courbent et ondoient inlassablement. Le bâtiment ressemblerait presque à un gigantesque coquillage nacré. A l'angle de la rue, une grande ouverture transparente, tout en hauteur, donne le ton à ce bâtiment ingénieux.

Des méduses pour rappeler le thème de l'eau

Louis Vuitton boutique Tokyo Ginza intérieur
Des méduses géantes donnent l'impression aux clients de plonger dans l'océan, dans cette boutique Louis Vuitton. © Daici Ano
La star de l'architecture d'intérieur, Peter Marino, a repensé l'intérieur de cet immeuble de sept étages. Dans les vitrines, des méduses géantes monogrammées occupent les lieux. L'espace de vente s'étend sur quatre étages, avec une zone pop-in permanente.

Un escalier en chêne sculpté

Louis Vuitton boutique Tokyo Ginza
L'escalier sublime l'intérieur de la boutique Louis Vuitton à Tokyo. © Daici Ano
Un escalier central en chêne sculpté et réhaussé de verre sublime cet espace chic. Plus à l'arrière du magasin, un second escalier a été imaginé, accompagné d'une gigantesque fresque s'étirant sur quatre niveaux, une réinterprétation de l'œuvre de Kimiko Fujimura, Wave Blue Line (1977). Objets décoratifs, œuvres d'art, tapis et mobilier aux teintes acidulées se conjuguent pour illuminer le magasin. Des teintes rouge, turquoise et citron vert s'harmonisent à l'espace homme. Les plafonds ont été décorés de motifs arrondis. Le mobilier façonné en verre et essences de bois clair a, quant à lui, été conçu par les designers Morten Stenbaek et Isamu Noguchi. Enfin, l'ascenseur donne l'impression que des vagues de métal se reflètent à l'infini, grâce à des miroirs.

Un dernier étage lumineux abrite le café V

Le café V de Louis Vuitton Ginza Tokyo
Le dernier étage de l'immeuble Louis Vuitton est décoré d'objets design modernes et traditionnels. © Daici Ano
Au dernier étage, le café V et le chocolat V sont dirigés par le chef Yosuke Suga, qui collabore pour la seconde fois avec la maison. Les fenêtres à claire-voie apportent une grande luminosité, réhaussant cet espace déjà chargé d'objets design à la fois traditionnel et moderne.