Au rez-de-chaussée, juste au-dessus de l'appartement de la grand-mère, l'étage est réservé aux enfants. Ils peuvent ainsi lui rendre visite facilement et ne se font d'ailleurs pas prier. "Ils passent beaucoup de temps ensemble. Ils vont la voir pour le goûter, lui rendent le soir, durant le week-end. C'était tout l'intérêt de ce projet de vie commun, qu'ils puissent partager leur quotidien en famille tout en conservant une certaine indépendance" rappelle Christelle Serres-Chabrier.

actioncl