INITIATIVE. Dans le cadre du programme Action Cœur de ville lancé par le Gouvernement pour lutter contre la désertification des agglomérations moyennes, plusieurs ministres ont lancé ce 17 décembre 2018 un appel à projets intitulé "Réinventons nos cœurs de ville". Le but : faciliter l'émergence de projets urbains innovants.

Une nouvelle étape a été franchie dans l'application du programme Action Cœur de ville. Ce lundi 17 décembre 2018, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annoncé, avec Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, le lancement de l'appel à projets intitulé "Réinventons nos cœurs de ville", en compagnie des partenaires financeurs du programme (Caisse des dépôts et consignations, Action Logement et l'Agence nationale de l'habitat). Son but : consolider l'accompagnement des collectivités territoriales en facilitant l'émergence de projets urbains innovants dans les centres-villes des 222 agglomérations retenues dans le programme gouvernemental. En lien avec le ministère de la Culture et en partenariat avec la Cité de l'architecture et du patrimoine, cette consultation nationale se déroulera en deux temps.

 

Des propositions de sites attendues avant le lancement d'appels à projets locaux

 

Pour commencer, un appel à manifestation d'intérêt est adressé aux 222 villes. Celles qui seront intéressées par l'initiative devront proposer d'ici la mi-février 2019 un site, terrain ou immeuble, "dont elles sont en mesure d'acquérir ou de garantir la maîtrise foncière à court terme", et qui s'inscrit dans la démarche de redynamisation de leur centre-ville. La liste des communes retenues par le Gouvernement sera dévoilée en mars prochain, après qu'un comité de pilotage réunissant administration et professionnels aura rendu son avis.

 

Puis les lauréats pourront lancer leur propre appel à projets local, et bénéficieront dans ce cas d'un accompagnement renforcé de l'Etat et des partenaires du programme Action Cœur de ville. Ce soutien consolidé sera d'ordre technique et financier mais également méthodologique. Néanmoins, les communes resteront seuls maîtres à bord pour conduire leurs appels à projets et sélectionner les offres. "L'appel à projets local aura pour objectif de favoriser l'émergence de projets immobiliers liés au logement, au développement économique et commercial, tout en accompagnant fortement les politiques liées aux transitions énergétique, climatique, numérique et sociale", précise le ministère de la Cohésion des territoires dans un communiqué.

 

Une "rencontre sur l'innovation urbaine dans les villes 'intermédiaires'" organisée à la Cité de l'architecture

 

Chacun des 222 maires va recevoir un guide de candidature qui détaillera toutes les étapes de la démarche, et sera invité à participer à une "rencontre sur l'innovation urbaine dans les villes 'intermédiaires'", qui sera organisée à la Cité de l'architecture et du patrimoine le 19 mars 2019. "Le programme Action Cœur de ville est un plan d'actions partenarial inédit qui permet aux collectivités, en lien avec l'Etat et ses partenaires, notamment Action Logement, d'agir en profondeur sur les leviers d'attractivité de nos territoires, dont le logement", a indiqué à cette occasion Julien Denormandie. "A cet égard, l'habitat ancien dégradé est au cœur des priorités d'action de ce plan, et ce nouvel appel à projets viendra renforcer encore davantage les actions en faveur de la rénovation innovante, en partant une fois de plus des projets développés par les collectivités elles-mêmes."

actionclactionfp