ANALYSE. Le marché de la rénovation énergétique ne connaît visiblement plus le même dynamisme qu'il y a quelques mois. La faute à trois contraintes qui ralentissent l'activité, comme l'a développé Jean-Baptiste Devalland, directeur général de Teksial, filiale d'Engie.


2022 serait-elle l'année du "désalignement des planètes" en matière de rénovation énergétique ? C'est l'avis de Jean-Baptiste Devalland, directeur général de Teksial, société créée en 1987, spécialisée dans l'accompagnement aux travaux de rénovation. Trois freins viennent expliquer le ralentissement du marché, a-t-il notamment détaillé lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce 9 juin 2022, à Paris.
Il vous reste 84% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp