CONCERTATION. Le label qui doit suivre la réglementation environnementale 2020 et permettre à ceux qui le souhaitent "d'aller plus loin" est entré dans sa première phase de concertation. Philippe Pelletier, président du Plan bâtiment durable, en a dévoilé l'architecture pressentie, même si "tout est à construire avec les acteurs".


Alors que la future réglementation environnementale (RE2020), qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2022, est encore en cours de finalisation, un label, inspiré de celle-ci et permettant "aux acteurs qui le souhaitent d'aller plus loin", doit être élaboré par le Plan bâtiment durable (PBD). Philippe Pelletier, qui préside cette instance, a présenté, lors d'un séminaire organisé par le ministère de la Transition écologique, les grands axes de la concertation sur ce label RE2020, qui vient d'être lancée.

 

Si le séminaire a été interrompu à cause d'un problème technique, Marie Garcia, de la DGALN, (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature), a eu le temps de préciser que la concertation lancée le 6 avril, pour un mois, est en fait la première étape d'un déroulé en trois phases.
Il vous reste 69% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp