CONJONCTURE. Les professionnels des travaux publics sont optimistes, même si la relance de l'activité a été moins franche qu'espérée en 2021.


Mi-2021, le secteur des travaux publics était "plein d'espoir". Il avait signé un très bon deuxième trimestre, avec une activité plus soutenue encore qu'en 2019. L'année se présentait donc bien. L'été a cependant eu raison de ces espoirs, en marquant un net repli. Conséquence : "nous ne retrouverons pas le niveau d'activité de 2019", admet Julien Guez, directeur général de la FNTP, rencontré par Batiactu.
Il vous reste 87% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp