CONSTRUCTION. Le ministère de la Transition écologique a mis en ligne les chiffres de la construction de logements et de locaux à fin octobre 2021.

La tendance se confirme. Comme annoncé le mois dernier par le gouvernement, le nombre d'autorisations délivrées pour la construction de logements s'améliore. Entre novembre 2020 et octobre 2021, 468.000 logements ont été autorisés, soit 71.200 de plus qu'au cours des douze mois précédents (+17,9%), période qui inclut cependant le premier confinement. Ce sont les autorisations de logements individuels purs (+26,8%) et groupés (+22,9%) qui ont enregistré la plus forte progression, bien avant les logements collectifs ordinaires (+12,9%) et les logements en résidence (+9,4%). Comparée aux trois mois précédents, une baisse de 2,2% pour l'ensemble des autorisations est cependant à noter pour la période d'août à octobre 2021. Par rapport à la période précédant la crise sanitaire, les autorisations progressent de 1,9%, assure le gouvernement.

 

Hausse des mises en chantier sur trois mois

 

Les logements commencés au cours des trois derniers mois ont augmenté (+6%) par rapport aux trois mois précédents. Il est égal à son niveau d'avant-crise (+0%), selon le ministère de la Transition écologique. Les mises en chantier d'habitations ont été supérieures de 6,5% par rapport à la moyenne des douze mois précédant le premier confinement. Entre novembre 2020 et octobre 2021, 388.000 logements ont été mis en chantier, c'est 31.600 de plus (8,8%) que pendant les douze mois précédents. "Les logements en résidence (+32%) auraient connu la plus forte progression, devant les logements individuels purs (+13,4%), les logements individuels groupés (+4,2%) et les logements collectifs ordinaires (+3,6%)", indique le gouvernement. Des chiffres à relativiser : la période antérieure, de novembre 2019 à octobre 2020, a été marquée par le premier confinement et les élections municipales. Les autorisations avaient alors fortement reculé et de nombreux chantiers n'avaient pas pu commencer.

 

Qu'en est-il des locaux non résidentiels ?

 

Les enregistrements d'autorisations à la construction de locaux non résidentiels s'envolent (+12%) d'août à octobre 2021 par rapport aux mêmes trois mois de l'année 2020. Cela représente 11,1 millions de m². "Cette progression serait encore accentuée (+20,2 %) sans l'effet des permis reçus tardivement par rapport à leur date d'autorisation réelle", ajoute le ministère. C'est une augmentation de 6,9% par rapport aux 12 mois précédents (37,5 millions de m²).

 

Les mises en chantier ont également bondi sur la même période (+5,8%), avec 6,8 millions de m². "Cette progression serait nettement plus prononcée (+16,8%) si on ne prenait pas en compte les déclarations reçues avec retard", analyse le gouvernement. Par rapport aux 12 mois précédents, c'est une légère croissance, de 1,1%, avec 24,9 millions de m².

actionclactionfp