CONJONCTURE. Après une année 2017 de "tous les records" pour l'immobilier ancien, les Notaires de France révèlent dans leur note de conjoncture mensuelle que les prix sont toujours en hausse, qu'il s'agisse d'appartement ou de maison. Découvrez les villes où la hausse est la plus forte et celles où les prix ont diminué.

A fin février 2018, le volume annuel de transactions a légèrement diminué, s'établissant à 965.00 contre 969.000 en janvier 2018. Les hausses des volumes de transactions enregistrées depuis 2015 tendent à se calmer. Les notaires assistent à "un atterrissage en douceur laissant présager des volumes plus raisonnables en 2018". Mais si le nombre de transactions ralentit, ce n'est pas le cas des prix qui continuent d'augmenter. Globalement sur un an, ils ont progressé de +3,4%. La hausse est particulièrement marquée en Ile-de-France (+5,1% contre +2,7% en Province) et pour les appartements (+4,5% contre +2,6% pour les maisons). Le prix des appartements franciliens a même progressé de +5,9% (contre 3,3% pour ceux de Province).

 

Les Notaires de France notent cependant une stabilisation sur le dernier trimestre (+0,5% en France tous biens anciens confondus). Une stabilité qui ne sera peut-être que de courte durée puisque la projection des indices de prix à fin mai 2018 (à partir des avant-contrats) anticipe une poursuite de la hausse que ce soit en appartements anciens (+4% sur un an) ou en maisons anciennes (+2,2%).

 

Appartements anciens : les villes qui ont le plus augmenté...

 

1. Mulhouse : +22% avec un prix au m² médian de 1.100 €
2. Bordeaux : +16,1% et 3.930€
3. Bayonne : +14,7% et 2.780 €
4. Nîmes : +11.1% et 1.610 €
5. Haute-Corse : +9,8% et 2.510 €
6. Paris : +8.6% et 9.040 €
7. Nantes : 8% et 2.800 €
8. Nancy : +7,6% et 1.940 €
9. Lille : +6,5% et 3.130 €
10. Lyon : +6,5% et 3.650 €

 

Et celles où les prix ont baissé :

 

1. La Réunion : -7,6% et 2.060 €
2. Amiens : -6.1% et 1.940 €
3. Clermont-Ferrand : -5% et 1.630 €
4. Saint-Etienne : -4.1% et 850 €
5. Caen : -3.4% et 1.840 €

 

Pour les maisons anciennes, les prix ont augmenté dans les villes suivantes :

 

1. Haute-Corse : +20.4% à 240.900 € le prix de vente médian
2. Dijon : +14.5% à 223.200 €
3. Bordeaux : +14.1% à 319.500 €
4. Saint-Etienne : +11.4% à 183.800 €
5. Nantes : +11.1% à 275.000 €

 

Et ont baissé dans les villes suivantes :


1. Montauban : -10.7% à 162.500 €
2. Châteauroux : -4,8% à 109.500 €
3. Amiens : -4% à 155.000 €
4. Troyes : -3.2% à 152.000 €
5. Metz : -2.7% à 180.000 €
5bis. Nîmes : -2,7% à 194.600 €

actionclactionfp