SELECTION. Le jury de l'édition 2018 du Grand Prix national de l'architecture a retenu six candidats, suite à un appel à propositions adressé à plus de 3.000 personnalités. Le lauréat sera désigné le 19 octobre prochain.

Le 12 septembre dernier, le jury de l'édition 2018 du Grand Prix national de l'architecture s'est réuni, sous la présidence de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, et a nommé six architectes : Pierre-Louis Faloci, Dominique Lyon, Philippe Madec, Philippe Prost, Bernard Quirot et Corinne Vezzoni.

 

Pour en arriver à cette liste, le jury s'est appuyé sur les avis recueillis lors d'un appel à propositions adressé à plus de 3.000 personnalités - architectes, maîtres d'ouvrage, journalistes… Ce questionnaire en ligne a d'ailleurs été relayé par le Conseil national de l'ordre des architectes auprès de ses adhérents. Le jury s'est également fondé sur une liste de huit critères pour parvenir à cette sélection : l'exemplarité et la cohérence du parcours professionnel et de la production architecturale ; l'engagement au service des enjeux de société, notamment environnementaux ; l'ancrage territorial et national de l'engagement ; la diversité programmatique des projets réalisés, dont le logement ; l'apport théorique dans les domaines de la recherche et de l'enseignement ; le lien entre les valeurs esthétiques, éthiques et constructives de la production ; la prise en compte des usages pour une architecture du quotidien ; la capacité de construire avec l'existant et de le transformer.

 

L'un des six nominés sera désigné le vendredi 19 octobre prochain lauréat du Grand Prix national de l'architecture par Françoise Nyssen. Cette récompense, qui existe depuis 1975, ambitionne de saluer "un architecte ou une équipe d'architectes, pour l'ensemble de son œuvre", selon le ministère. Il s'agit en outre de la plus haute distinction française dans le domaine de l'architecture.

actionclactionfp