PROFESSION. Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, vient de signer une convention de partenariat avec la Fédération française des intégrateurs électriciens (FFIE) pour préparer au mieux le secteur aux enjeux de la transition énergétique, à commencer par l'électrification des usages dans le bâtiment. Prévention des risques, sécurité et qualité des ouvrages mais aussi attractivité des métiers en constituent les principaux axes.


Le virage de la transition énergétique devra être négocié par nombre de corps de métiers du bâtiment, et les électriciens ne font pas exception. L'électrification des usages dans le logement et le tertiaire, le développement des énergies renouvelables (ENR), l'essor des bâtiments et villes connectés vont imposer aux professionnels d'accélérer la cadence, tant au niveau des équipements qu'au niveau de la main-d'oeuvre. Si l'on en croit la Fédération des industriels de l'électricité, de l'électronique et des technologies de communication (Fieec), le secteur dispose d'atouts certains et a une carte à jouer dans le contexte actuel.

 

 

C'est en partant de ce constat que le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, Enedis, vient de signer une convention de partenariat avec la Fédération française des intégrateurs électriciens (FFIE, membre de la Fieec) pour préparer au mieux la profession à tous ces enjeux.
Il vous reste 64% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp