COMPÉTENCES. L'année dernière, les professionnels du bâtiment ont pu bénéficier d'une offre de formations élargie dans le domaine de la rénovation énergétique, d'après le rapport d'activité 2020 de l'organisme Feebat. Et de nouveaux modules devraient encore être lancés en 2021.

Les formations à la rénovation énergétique se sont plutôt bien portées l'année dernière, d'après le rapport d'activité 2020 de l'organisme Feebat. Les professionnels et futurs professionnels souhaitant se sensibiliser à cette thématique ont notamment pu bénéficier de nouveaux modules qui ont été proposés soit intégralement en distanciel, soit à 50%-50% entre présentiel et télétravail : c'est par exemple le cas du module Audit Réno à destination des artisans et entreprises, et de celui de DynaMOE dédié aux architectes et maîtres d'oeuvre. "Élaborés dans le respect de la réglementation sur l'audit énergétique en maison individuelle, ils sont reconnus par les organismes de qualification concernés", souligne Feebat dans son rapport.

 

Feebat reconduit jusqu'en juin 2022

 

L'organisme se félicite aussi d'avoir pu prendre en charge la formation de plus de 3.500 stagiaires aux énergies renouvelables (ENR) thermiques, dans le cadre du dispositif des Certificats d'économie d'énergie (CEE). Représentant 25% du total des stagiaires formés l'an dernier, ceux-ci n'ont pas tous fait appel ou ne relevaient pas tous de la prise en charge Feebat. Dans une logique d'accompagnement, des "ressources pédagogiques" ont par ailleurs été mises à disposition des formateurs, tandis que des espaces d'échanges ont été proposés autour de certains cursus et que des sessions d'appropriation ont été conçues et animées à destination des jurys.

 

Les actions de communication ont constitué l'autre axe fort de l'exercice 2020, Feebat décidant de sensibiliser davantage l'ensemble des acteurs du bâtiment aux questions de rénovation énergétique, notamment en communiquant auprès de la presse professionnelle et en mettant en ligne son nouveau site Internet. Les synergies avec les autres programmes CEE et les organismes de contrôle et de financement (Constructys, Fafcea...) des formations ont par ailleurs été renforcées "dans un souci d'efficacité du système de formation à la rénovation énergétique (agrément, communication, financement, reconnaissance...)". Entres autres accords, un partenariat a été conclu avec l'organisme Qualit'ENR sur le financement partagé des formations aux ENR thermiques. Ayant visiblement répondu favorablement aux points d'amélioration mentionnés dans un audit "aux conclusions positives", Feebat se voit aussi reconduit jusqu'en juin 2022, accueillant au passage le ministère du Travail dans son escarcelle, lequel souhaite développer les liens avec "ses propres missions et dispositifs".

 

De nouvelles formations pour les artisans d'Outre-mer et sur l'audit énergétique en copropriété de moins de 50 lots

 

Pour l'année en cours, les professionnels de la formation à la rénovation énergétique espèrent concevoir des parcours de formation destinés aux enseignants des lycées, des CFA (Centres de formation des apprentis) et des Ensap (Écoles nationales supérieures d'architecture et de paysage). Également au programme, la mise au point de formations pour les entreprises et artisans ultramarins, ainsi que sur l'audit énergétique en copropriété de moins de 50 lots pour les architectes et maîtres d'oeuvre. "En matière de formation continue des entreprises et artisans, des actions, non-définies ni planifiées à date, pourraient voir le jour", précise enfin le rapport.

actionclactionfp