INFRASTRUCTURES. Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune était interrogé sur France Inter le 2 août 2022. Un entretien au cours duquel il a beaucoup été question de ferroviaire, de transports du quotidien et de grands projets.


Transports du quotidien et grands projets ne sont pas incompatibles. C'est en tout cas ce dont a voulu convaincre le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, invité de la matinale de France Inter le 2 août 2022.

 

Alors que de nombreux retards et incidents ont été relevés sur le réseau ferroviaire depuis le début de l'été, le ministre a tenu à en expliquer les causes. D'une part, la reprise du trafic a été très forte, et beaucoup de voyageurs ont cette année choisi le train. Une "bonne nouvelle" mais qui a créé quelques "pressions". Par ailleurs, les fortes chaleurs ont causé des désagréments. Les infrastructures sont mises à rude épreuve lors des canicules, mais plutôt que d'annuler des trains, comme le Royaume-Uni a choisi de le faire, ils ont été maintenus autant que possible en France. "Mais il a fallu procéder à des ralentissements, ce qui a donc entraîné des retards", consent le ministre.

 

Un réseau vieillissant et longtemps négligé

Il vous reste 74% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp