INFRASTRUCTURE. La région Ile-de-France a mis sur pied une mission d'information et d'évaluation des surcoûts des travaux de prolongement du RER E. Dans ce cadre, elle a entendu, le 3 février 2022, les explications de SNCF Réseau, qui porte le chantier.


En septembre 2021, l'annonce avait suscité de vives réactions. SNCF Réseau, maître d'ouvrage du chantier de prolongement du RER E, projet surnommé Eole, confirmait alors une hausse de la facture finale. Ce qui a le plus surpris, c'est le montant de ce surcoût : 1,7Md€, soit bien plus encore que les besoins de financement supplémentaire évoqués quelques mois auparavant, 642 millions !

 

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d'Ile-de-France Mobilités, qui financent le projet, s'était offusquée dans les colonnes du Parisien : "Nous sommes en proie à un chantage permanent de sa part, d'interruptions de travaux si nous n'avançons pas la trésorerie. C'est inacceptable. Cette fois, nous ne pouvons plus payer ! "

 

Les élus renouvellent leur "plein soutien"

 

Afin de comprendre ce qui a mené à un tel dérapage financier mais aussi calendaire, la collectivité locale a constitué une mission d'information et d'évaluation. Les premières auditions ont eu lieu le 3 février 2022, avec les représentants de SNCF Réseau, maître d'ouvrage du projet.
Il vous reste 76% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp