ENQUÊTE. Batiactu se penche, dans une enquête en plusieurs volets, sur la construction bois, entre promesses et réalisations. Dans ce premier épisode, nous avons questionné un aménageur public, EpaMarne, sur sa capacité à faire respecter les engagements des promoteurs lauréats des consultations de charges foncières. D'autant qu'entre celle-ci et le moment de la construction, de nombreuses contraintes peuvent apparaître…


C'est peu dire que la construction bois a le vent en poupe. Elément central de la construction bas-carbone, ce matériau, qui stocke le CO2, est mis en avant à la fois par les pouvoirs publics, qui lui réservent une place de choix dans la RE2020, et par les constructeurs, y compris ceux qui sont spécialisés, depuis des décennies, dans la construction béton. Plusieurs grands groupes ont en effet pris des participations ou créé de toutes pièces, des entreprises spécialisées dans la construction bois.

 

 

C'est par exemple le cas d'Ywood, filiale de Nexity spécialisée dans la construction en bois des bâtiments tertiaires. Ou encore d'Eiffage Construction Bois, et d'Arbonis (groupe Vinci Construction). Et, même en l'absence de filiale dédiée, la plupart des grands promoteurs constructeurs se sont lancés sur ce marché porteur, à l'image de Bouygues Bâtiment qui s'est engagé sur un objectif de 30% de constructions en bois. Et bien souvent, ces grands promoteurs ont lancé des opérations emblématiques, démonstratrices du savoir-faire de leur groupe, autant que laboratoire de ce mode constructif relativement nouveau pour eux, et ce aussi bien en bâtiments tertiaires que résidentiels.

 

Les aménageurs aux avant-postes

 

Aux avant-postes de la commande de la construction bois, on trouve des aménageurs publics, tels qu'EpaMarne, l'EPA Bordeaux Euratlantique ou encore, la Solideo, l'aménageur des sites de Jeux olympiques. Leurs cahiers des charges portent l'ambition d'une forte présence du bois dans les constructions, et les candidats, architectes ou promoteurs, lui font une large place dans leurs offres. Mais une fois le stade de l'appel d'offres passé, les ambitions se concrétisent-elles totalement ? Stéphane Cochet, architecte spécialisé en construction bois, qui réalise une opération 100% bois de 58 pour Expansiel Promotion sur le secteur de Chanteloup-en-Brie, qui a participé à l'étude lancée par EpaMarne sur les coûts liés à l'innovation menée par Adéquation sur un panel de plus de 20 opérations, confirme que la construction bois "est un engagement".

 

Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp