REPORTAGE. Le 13 septembre 2021, le groupe NGE a lancé la première étape de son "job tour" à l'ESTP, à Cachan, dont il parraine la promotion 2024 qui faisait sa rentrée. Batiactu s'est rendu sur place, à la rencontre des équipes mobilisées et des étudiants de première année.


Au fond de la cour trône une caravane où se masse une dizaine de jeunes gens. On leur présente le BIM, ses possibilités et applications sur les chantiers. A côté, un simulateur de conduite d'engin attire également les curieux. En se tournant, on tombe sur la maquette d'un tunnelier montrant toute la complexité de cette machine-usine, non loin de morceaux de béton bas carbone dont le but est d'assurer que oui, la construction cherche des solutions plus vertueuses. Et ce ne sont que quelques-uns des stands installés par le groupe NGE dans la cour de l'Ecole supérieure des travaux publics (ESTP) ce 13 septembre 2021, par une journée de rentrée ensoleillée.

 

NGE lance ce jour-là la première étape de son "job tour". Une initiative conçue pour aller à la rencontre de potentielles futures recrues, car le groupe cherche à embaucher 4.000 personnes par an d'ici à 2025.

 

Objectif : passer d'environ 14.000 collaborateurs à 20.000. Ce qui doit permettre d'accompagner la hausse de l'activité envisagée par une entreprise de construction. Habituée à réaliser une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années (hors 2020, la crise sanitaire étant passée par là), NGE a pour "ambition de passer de 2,5Mds€ à 3,5Mds€ de chiffre d'affaires", notamment en doublant la part de l'international, expose Laurent Amar, directeur général adjoint.
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp