ENTRETIEN. Le fondateur du délégataire en certificats d'économie d'énergie (CEE) Vos travaux éco, Nicolas Moulin, revient auprès de Batiactu sur les conséquences de la période de confinement et ses attentes par rapport aux pouvoirs publics dans le pilotage des aides à la rénovation.


Les certificats d'économie d'énergie (CEE) prennent une importance majeure dans les politiques publiques de rénovation énergétique. Comment le confinement a-t-il touché l'activité dans ce secteur ? Doit-on craindre un ralentissement durable ? Qu'attend Nicolas Moulin, fondateur de Vos travaux éco, des pouvoirs publics en matière de pilotage des aides à la rénovation ? Enfin, comment la profession peut parvenir à supprimer les fraudes ? Tour d'horizon de l'actualité.

 

Batiactu : Comment Vos travaux éco a-t-il encaissé le choc de la crise sanitaire ?

 

Nicolas Moulin : Nous avons connu un trou d'air en avril, le mois de mai ne sera pas bon non plus. Mais je ne crois pas qu'il y aura un manque cruel de CEE dans le système. La situation nous pose des difficultés, mais elle n'est pas catastrophique. Primes énergie aura théoriquement, en juin, retrouvé 100% de son rythme habituel - ce qui n'est pas sans me surprendre, à savoir 20.000 demandes mensuelles (le niveau de février 2020). Les délégataires ne devraient donc donc pas souffrir de la crise en 2020, surtout parce que l'argent qu'ils gagnent, c'est toujours sur les chantiers de l'année n-1.
Il vous reste 82% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp