RÉSULTATS. Nexity, premier promoteur immobilier français, s'est maintenu dans le vert au premier semestre malgré une chute de ses bénéfices due à la crise du virus, sans s'avancer à des prévisions précises pour l'ensemble de l'année. Un comité exécutif a par ailleurs été désigné.


"Malgré une crise d'une dureté inouïe, Nexity est resté profitable au premier semestre", a indiqué, le 29 juillet, Alain Dinin, pdg du groupe, dans un communiqué de présentation de ses résultats semestriels. Entre janvier et juin, Nexity a engrangé 1,7 milliard d'euros de revenus, soit un repli de 6,7% par rapport à un an plus tôt. Son bénéfice net s'est effondré de 87,5% à 6,6 millions. Ces résultats sont dans la lignée des autres grands promoteurs ayant déjà publié leurs chiffres, dont Kaufman & Broad et Icade. Tous ont subi les conséquences du confinement, qui a forcé pendant des semaines de multiples chantiers à l'arrêt, mais plutôt limité les dégâts.
Il vous reste 75% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp