PATRONAT. Par la voix de son président, Jacques Chanut, la Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé soutenir la candidature de Geoffroy Roux de Bézieux dans la course à la présidence du Medef, creusant ainsi encore un peu plus l'écart avec l'autre candidat, Alexandre Saubot.

Ce jeudi 14 juin, la FFB a indiqué à l'AFP qu'elle apportait son soutien à la candidature de Geoffroy Roux de Bézieux pour la présidence du Medef, première organisation patronale française dont le dirigeant actuel, Pierre Gattaz, va bientôt céder sa place. "Le bureau de la fédération a décidé à l'unanimité de soutenir la candidature d'union autour de Geoffroy Roux de Bézieux", a déclaré Jacques Chanut, président de la FFB, à l'Agence France Presse. Une décision qui s'inscrit en "cohérence avec le vote du conseil exécutif", d'après le responsable. Le lundi 11 juin, cette instance du Medef s'est en effet réunie pour effectuer un premier vote : à l'issue du scrutin, c'est donc le fondateur de Notus Technologies, The Phone House et Virgin Mobile, Geoffroy Roux de Bézieux, qui est arrivé en tête (22 voix sur 45) devant le patron du groupe Haulotte, Alexandre Saubot (16 voix). Le troisième candidat, Patrick Martin (président du Medef Auvergne-Rhône-Alpes), a recueilli 5 voix mais s'est depuis rallié à Roux de Bézieux.

 

Pour information, la FFB représente 48 voix sur les 556 du Medef dans sa totalité. A l'heure actuelle, et outre la FFB, Geoffroy Roux de Bézieux a engrangé les soutiens de la Fédération française des assureurs et de l'Association nationale des industries alimentaires. De son côté, Alexandre Saubot a été rallié par l'Union des industries et métiers de la métallurgie, la Fédération bancaire française, la Fédération nationale des travaux publics, la Fédération du commerce et de la distribution, et Prism'Emploi, la fédération des professionnels du recrutement. L'organisation patronale doit se réunir le 3 juillet prochain pour élire son nouveau président.

actionclactionfp