ENQUÊTE INSEE. L'enquête trimestrielle d'opinion des promoteurs immobiliers montre une nouvelle dégradation de leur perception en matière de demande de logements neufs, de futures mises en chantier, ou encore de financement des ménages.


En juillet 2022, bien plus de promoteurs immobiliers considèrent que la demande de logements neufs qui leur est adressée est faible, par rapport au trimestre précédent, indique l'enquête trimestrielle de la promotion immobilière de l'Insee. Le solde d'opinion correspondant diminue pour le cinquième trimestre consécutif et s'éloigne davantage de sa moyenne de longue période.

 

En juillet 2022, les promoteurs sont moins nombreux qu'en avril à prévoir une augmentation des mises en chantier de logements au cours du prochain trimestre. Le solde d'opinion associé recule nettement de nouveau et passe sous sa moyenne de longue période. La baisse des perspectives de mises en chantier concerne les logements destinés à la vente tout comme ceux destinés à la location.

 

 

Il vous reste 53% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp