Des artisans et des avocats bâillonnés en signe de protestation contre le projet de loi sur le Travail ? Voilà la dernière campagne de mobilisation des fédérations d'artisans et de professions libérales, qui fustigent le texte et notamment ses dispositions sur la représentativité patronale et le dialogue social. Explications.

Inquiètes. Les fédérations d'artisans (UPA), d'employeurs de l'économie sociale et solidaire (UDES) et des professions libérales (UNAPL) le sont et le montrent. A travers une campagne commune lancée ce lundi dans la presse, où l'on voit des artisans, des commerçants et des magistrats bâillonnés, ils veulent dire leur profond désaccord à propos du projet de loi Travail. ...
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction