IMMOBILIER. L'ex-magasin Tati, à Paris, va bientôt accueillir des logements et des bureaux. Pour s'assurer que les lieux seront correctement conservés, la municipalité a fait le choix de confier ce projet au développeur immobilier Immobel.

Tati Barbès ne sera plus. L'enseigne mythique du quartier éponyme de la capitale va être transformée en 35 logements, commerces et bureaux, "sans dénaturer ce lieu emblématique du XVIIIème arrondissement de Paris", précise la ville de Paris dans un communiqué du 3 septembre. Ces bâtiments de 8.000 m2 vont être repris par développeur immobilier Immobel France, membre du groupe Immobel, qui a été désigné comme lauréat afin de repenser les lieux. Le projet prévoit aussi la création d'un hébergement hôtelier, ainsi que d'un tiers-lieux culturel accessible depuis les boulevards.

 

"Dans une ville aussi attractive et dense que Paris, construire et aménager de nouveaux logements est une priorité. La proposition d'Immobel France, qui mêle logements, commerces, bureaux, hébergement hôtelier et espace culturel, s'est imposée comme une solution assez innovante et forte pour donner une nouvelle identité à ce lieu unique de la vie parisienne", explique la municipalité, qui considère que le projet "respectera au mieux l'identité du bâtiment". En effet, le développeur prévoit d'effectuer le moins de démolition possible, de conserver 65% des planchers et 84% des façades existantes, dont la préservation intégrale de l'immeuble haussmannien. 2.400 m2 seront réservés à la construction d'habitations d'ici 2024, dont 30% de logements sociaux et familiaux. Des commerces en pied d'immeuble occuperont 1.222 m2.

 

Un projet dans le plan "Réinventer Paris"


"Le projet d'Immobel démontre l'intérêt de ce nouvel appel à projets Réinventer Paris 3 qui concilie les ambitions de la ville de Paris en matière d'architecture, d'environnement et d'implantation locale, tout en se mettant aux côtés des propriétaires pour les accompagner dans la cession d'un actif en grand partie vacant depuis des années", affirme Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme, de l'architecture, du Grand Paris, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements. Pour rappel, "Réinventer Paris 3" a été lancé par la ville pour imaginer le futur des locaux vides d'aujourd'hui. La municipalité a invité en février dernier des propriétaires, concepteurs et architectes à s'essayer à l'exercice.

 

De son côté, l'adjoint en charge du logement, Ian Brossat, se félicite de voir "ce lieu emblématique, connu de tous et [qui] contribue à l'identité du XVIIIème arrondissement bientôt offrir de nouveaux logements au quartier". "L'immeuble TATI est une entrée emblématique du XVIIIème arrondissement. Sa transformation, notamment en logements sociaux, la création de nouvelles surfaces commerciales et l'ouverture d'un tiers-lieu culturel à l'angle des boulevards Barbès et
Rochechouart contribueront au foisonnement culturel et commercial qui a toujours caractérisé le quartier de Barbès, avec un projet architectural exigeant et durable
", ajoute Eric Lejoindre, maire de l'arrondissement concerné par cette transformation.

 

"La programmation mixte que nous proposons ici apportera une réponse aux besoins humains, sociaux et culturels du quartier de Barbès", assure de son côté Fabien Acerbis, directeur général d'Immobel France. "Ce projet regroupe les enjeux de reconversion urbaine sur lesquels l'ensemble d'Immobel a bâti son expertise et son savoir-faire ces dernières années."

actionclactionfp