Une première au Mipim. Le ministre français de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, a souligné dès le mardi 15 mars devant les délégués l'importance du soutien politique aux projets de régénération urbaine, et l'impact de ces derniers sur l'économie d'un pays. "Nous avons beaucoup de nouveaux grands projets", a-t-il déclaré, "avant d'enjoindre les investisseurs à investir dans ce pays."

 

Par ailleurs, comme à l'accoutumée, les personnalités politiques du monde entier longeaient le quai de la Croisette : en l'occurrence le vice-premier ministre et ministre du Développement Économique polonais Mateusz Morawiecki, le vice-premier ministre et ministre de l'Économie du Luxembourg Étienne Schneider, le ministre russe du Logement, de la Construction et de l'Énergie Mikhail Men, la ministre italienne de la Défense Roberta Pinotti, et la ministre turque de l'Environnement et de l'Aménagement urbain Fatma Güldemet Sari.

actioncl