Un autre atout non-négligeable de la mise en oeuvre du bois est sa réduction drastique des nuisances de chantiers, un avantage de poids pour un projet de ce genre dans un environnement urbain aussi dense et difficile d'accès. Selon les concepteurs, le phasage en site occupé du chantier Jaurès-Petit aurait en outre rendu les qualités du matériau "incontournables". Au-delà des qualités environnementales passives apportées au bâtiment, le bois permet également de lui attribuer une identité qui se veut "chaleureuse" et "valorisante".

 

La mise en avant du matériau sylvestre se retrouve aussi au coeur même des appartements, dans lesquels le choix a été fait de laisser le CLT (bois lamellé croisé) visible au sein des pièces sèches. In fine, les logements sociaux du programme se veulent ainsi "généreux" et qualitatifs, en offrant une image "à la fois écologique et moderne".

actioncl