Novarka (co-entreprise de Vinci et Bouygues) a annoncé avoir terminé les opérations de levage de l'arche de confinement qui doit isoler le réacteur nucléaire accidenté de Tchernobyl.

L'enceinte de confinement de la centrale nucléaire ukrainienne de Tchernobyl a été levée. Ce sont les équipes de Novarka, co-entreprise des groupes de BTP français Vinci Construction Grands Projets et Bouygues Travaux Publics, qui l'ont annoncé, suite à la dernière opération de levage qui a eu lieu le 24 octobre 2014.

 

La structure en forme d'arche géante, est composée de deux moitiés qui ont été levées en trois étapes, depuis le mois de novembre 2012, après d'importants travaux d'assainissement, de terrassement et de fondations sur l'aire de montage qui jouxte la centrale. L'étape suivante consistera à assembler les deux parties de l'enceinte puis à les équiper des systèmes d'alimentation électrique, de ventilation et de contrôle-commande. Puis, au printemps 2017, l'ensemble placé sur des rails sera poussé au-dessus de l'actuel sarcophage de béton et d'acier, rempli de 300.000 tonnes de sable, argile, plomb et bore et qui date de 1986.

Livraison prévue pour la fin de 2017

S'ensuivront des travaux de connexion des murs tympans, situés aux extrémités de la structure, afin d'isoler totalement le site de l'extérieur, ceci afin que les travaux de démantèlement du sarcophage puissent se faire en toute sécurité. La livraison de l'ouvrage de confinement est attendue pour le mois de novembre 2017.

 

Le projet, piloté par les deux groupes de BTP, est financé par le "Chernobyl Shelter Fund", administré par la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement. Le coût estimé est de 840 M€.

actionclactionfp