DÉCRYPTAGE. L'ensemble des filières ENR devrait rapporter un beau montant de recettes cumulées au budget de l'État au titre des exercices 2022 et 2023, indique la Commission de régulation de l'énergie (CRE). L'éolien terrestre et le solaire photovoltaïque en seront les plus gros contributeurs.


Alors que le dernier rapport de l'Irena (Agence internationale des énergies renouvelables), publié pour l'ouverture de la COP27 (Conférence des Nations-Unies sur le changement climatique) en Égypte, appelle à rattraper de toute urgence le retard pris dans le déploiement des ENR à l'échelle mondiale, voilà un argument de poids qui va assurément plaider en faveur des renouvelables.
Il vous reste 90% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp