ACTION CŒUR DE VILLE. Le troisième baromètre de l'immobilier des villes moyennes montre une dynamique retrouvée pour les villes du programme Action cœur de ville, tant en volume qu'en termes de prix.


Les chiffres ne sont pas spectaculaires, mais "la dynamique est là". C'est le message qu'ont voulu faire passer, le 21 juin, les Notaires de France et l'ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires), lors de la présentation du troisième baromètre de l'immobilier des villes moyennes, qu'ils pilotent ensemble. Un partenariat qui vise à mieux connaître les résultats du programme Action cœur de ville, dans le cadre duquel 5 milliards d'euros sont prévus pour 234 centres-villes dévitalisés, en grande majorité des villes de la tranche moyenne, soit 20.000 à 100.000 habitants.

 

Entre le début du programme, en 2018, et 2021, le volume des ventes a augmenté de 17% dans les villes bénéficiaires du programme et même de 20% lorsque l'on considère l'ensemble de l'agglomération, d'après les chiffres des Notaires. Cette hausse du volume des ventes concerne 164 villes sur 200 étudiées sur la période.

 

 

Il vous reste 66% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp