EMPLOI. L'intérim a toujours le vent en poupe dans le secteur du BTP. Malgré un léger ralentissement de la croissance au mois de mars, le travail temporaire conserve la tendance positive de l'année 2017.

Les chiffres du travail temporaire au mois de mars 2018 ont été publiés. Dans un communiqué du 4 mai, Prism'emploi indique que tous les voyants sont au vert. Dans le bâtiment, la croissance ralentit légèrement au mois au mars 2018 avec 5,9 % d'augmentation. Mais la tendance reste dans la continuité de l'année 2017 (+ 5,4 %). Le secteur emploie 12,5 % des effectifs intérimaires.

 

Tous secteurs confondus, le travail temporaire enregistre une hausse de 10,4 % au mois de mars 2018 et une hausse de 8,8 % sur le premier trimestre 2018. Le secteur ayant le plus progressé au mois de mars est l'industrie avec + 11,7 %. La croissance est globale pour toutes les catégories professionnelles avec une augmentation de + 13,7 % pour les employés et + 7,7 % pour les ouvriers qualifiés. Toutes les régions bénéficient de cette hausse. Le Centre Val-de-Loire et la Bourgogne-Franche-Comté sont celles où la progression est la plus marquée avec + 16,2 %. En revanche, l'Île-de-France et la Normandie sont moins dynamiques avec + 4,9 % de hausse.

actionclactionfp