TECHNOLOGIES. La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire a dévoilé une liste de startups lauréates de l'appel à manifestation d'intérêt "GreenTech Verte", dont plusieurs concernent les bâtiments et villes durables, les énergies renouvelables ou l'adaptation au changement climatique.

"J'ai lancé le 7 juin dernier un appel à manifestation d'intérêt de labellisation qui permet d'annoncer aujourd'hui de nouvelles startups prometteuses au regarde de leur engagement environnemental et de leur degré d'innovation", triomphe Bruno Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. "La démarche a rencontré un grand succès et je tiens à saluer l'inventivité des solutions proposées par les lauréats". En effet, dans la liste des 20 nouvelles jeunes pousses lauréates de cette nouvelle vague, se côtoient spécialistes de la mobilité durable, experts de la prévention des risques ou champions de l'économie circulaire.

 

Pour le secteur du "Bâtiment et de la ville durable", le ministère de la Transition écologique et solidaire a sélectionné trois startups différentes. La première, Cool Roof France, a mis au point un enduit de toit aux multiples bénéfices dont la réduction du phénomène d'îlot de chaleur et la réduction des consommations énergétiques de rafraîchissement. Autres effets notables, une prolongation de la durée de vie de la toiture et une amélioration de la qualité de l'air en ville. Autre lauréate, Smart Futures, une startup qui s'intéresse à l'engagement citoyen et à l'encouragement des pratiques collaboratives afin d'améliorer la qualité de vie citadine. Enfin, Sitowie, de son côté, a développé un outil numérique de maintenance prédictive afin d'optimiser le cycle de vie de la construction et de ses matériaux.

 

De l'ingéniosité dans tous les domaines

 

Le label "GreenTech Verte" sera également apposé à deux solutions orientées "Energies renouvelables". La startup Ouisol a élaboré un outil d'aide au dimensionnement et à l'installation de panneaux photovoltaïques en toiture au moyen de l'analyse d'images satellites par de l'intelligence artificielle qui croise des données climatiques. En 2016 déjà, l'initiative In Sun We Trust avait été encouragée par les services du ministère de Ségolène Royal. Autre énergie considérée, celle des océans qui présente un immense potentiel encore très peu exploité. Chez VH93 on planche sur des hydrolienne-houlomotrices résilientes et durables qui parviennent également à préserver la ressource halieutique. Enfin, dans la catégorie "Prévention des risques", l'attention du ministère de la Transition écologique et solidaire a été attirée notamment par Waves'n see, une technologie de monitoring vidéo du littoral qui suit le recul du trait de côte et permet d'anticiper le phénomène d'érosion des plages et de submersion.

 

Brune Poirson conclut : "Pour poursuivre cette dynamique de créativité, je vous annonce la reconduite de l'appel à manifestation d'intérêt GreenTech Verte, qui sera ouvert du 20 décembre 2018 au 20 mars 2019". Depuis la création de ce label des jeunes entreprises innovantes et durables, plus de 100 startups ont été distinguées.

actionclactionfp