CHANTIERS. Alors que le Premier ministre doit rendre ses arbitrages sur le calendrier du Grand Paris Express, Vinci construction et un groupement piloté par Eiffage ont déjà décroché d'importants marché.

Dans le cadre des travaux du Grand Paris Express, plusieurs annonces ont été faites ces derniers jours quand à l'attribution des marchés. Ainsi, Vinci Construction, associé à Spie batignolles, a remporté un contrat de près de 400 millions d'euros pour réaliser une partie de l'extension de la ligne 14 du métro dans le cadre du Grand Paris Express, a annoncé le groupe mardi 20 février 2018. Ce dernier a également précisé qu'il s'agit de construire "un tunnel de 4,6 km "entre la future gare de Maison Blanche Paris XIII et le puits d'introduction du tunnelier à Jean Prouvé". Le contrat, d'une durée de 72 mois, porte aussi sur la construction de la nouvelle gare Kremlin Bicêtre Hôpital.

 

Autre contrat remporté dans le cadre de la construction du Grand Paris Express : celui du groupement piloté par Eiffage. L'entreprise a décroché un important marché de génie civil, a annoncé la Société du Grand Paris (SGP). La division génie civil du géant du BTP, mandataire de ce chantier évalué à 1,84 milliard d'euros, le réalisera avec Razel BEC (groupe Fayat), Eiffage Rail, TSO et TSO Caténaires, selon le communiqué du SGP. Le contrat porte sur le tronçon commun des futures lignes 16 et 17 sud, entre les gares de Saint-Denis Pleyel et du Bourget RER, et son raccordement au centre d'exploitation des deux lignes, qui sera situé à Aulnay-sous-Bois.

 

A noter que le groupement prolongera également la ligne 14 nord au-delà de la Mairie de Saint-Ouen, jusqu'à la gare de Saint-Denis Pleyel. Enfin, il assurera la traversée de cette dernière, appelée à accueillir 250.000 voyageurs quotidiens, par la ligne 15 nord. Il s'agit du premier contrat de génie civil attribué pour ces lignes. Ces tronçons doivent être réalisés d'ici aux jeux Olympiques de 2024, organisés à Paris.

 

Calendrier de la ligne 18, Edouard Philippe dévoile ses arbitrages ce 22 février 2018
Le député LREM, Cédric Villani, qui entend peser dans la décision du gouvernement sur le futur calendrier de la ligne 18 qui doit desservir le plateau de Saclay (91) sera t-il entendu ? Comme lui de nombreux élus franciliens s'inquiètent de retards sur certains tronçons du Grand Paris Express. Ils seront fixés ce jeudi 22 février. Le Premier ministre , Edouard Philippe doit en effet rendre ses arbitrages sur le calendrier. Pour rappel, la Cour des Comptes avait alerté le gouvernement sur le surcoût de ce supermétro, près de deux fois le budget prévu en 2010.

actionclactionfp