CARNET. Ce 7 janvier 2020, l'assemblée générale de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a voté à 95,21% en faveur de la reconduction de François Asselin à la tête de l'organisation. L'entrepreneur du bâtiment débute ainsi un second mandat de 5 ans.

Et c'est reparti pour 5 ans. Les adhérents de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), réunis en assemblée générale ce 7 janvier 2020 au matin, ont voté à 95,21% en faveur de la reconduction de François Asselin à la tête de l'organisation, contre 3,75% des voix pour son concurrent Philippe Vandenberghe et 1,04% de votes blancs ou nuls. Le chef d'entreprise de 55 ans, qui dirige la CPME depuis 2015 et attaque ainsi son second mandat, est à la tête de la société Asselin SAS depuis 1993. Cette PME du bâtiment compte 130 salariés et est implantée à Thouars, dans les Deux-Sèvres. Avant de prendre les rênes de la deuxième organisation patronale française (150.000 entreprises adhérentes employant 3 millions de salariés), François Asselin a occupé le poste de vice-président de la Fédération française du bâtiment (FFB) de 2008 à 2014.

 

D'après un communiqué de la CPME, François Asselin va poursuivre son action autour de 3 objectifs : "accélérer l'adaptation de l'environnement aux besoins des PME ; accompagner les PME au coeur des mutations numérique, écologique, économique et sociale, en France et en Europe ; refonder le paritarisme sur les principes de transparence, de responsabilité et d'indépendance".

actionclactionfp