CONJONCTURE. A cause du confinement sanitaire, le niveau de production du secteur de la construction a chuté de 12% dans l'Union européenne au mois de mars. Mais l'Hexagone détient un triste record : avec -40% par rapport à février 2020, il s'agit de l'Etat-membre qui a subi la dégringolade la plus importante.

Si tous les pays européens ont subi une perte d'activité due à la pandémie de coronavirus et au confinement sanitaire de la population, certains s'en tirent tout de même mieux que d'autres. Selon les données de l'Office européen de statistiques pour le mois de mars comparées à février, les mesures de sécurité sanitaire instaurées dans la plupart des Etats-membres ont fait chuter le niveau de production du secteur de la construction de 14,1% dans la Zone euro (19 pays), et de 12% dans l'Union européenne (27 membres). Il faut néanmoins préciser que les chiffres actuellement disponibles pour la France sont de "faible fiabilité", selon les propres mots d'Eurostat, et doivent donc être interprétés avec toutes les précautions qui s'imposent.

 

Résistance des pays encore plus touchés par la pandémie que la France

 

Dans le détail des branches d'activité et à l'échelle de l'UE, la production a reculé de 11,8% dans le bâtiment et de 13,7% dans le génie civil en mars par rapport à février. Toujours sur un mois, les estimations d'Eurostat permettent également de constater la baisse d'activité dans différents Etats-membres, et c'est malheureusement la France qui détient le record de la plus forte chute : l'Hexagone a vu la production de son secteur du BTP dégringoler de 40,2%, là où l'Italie a enregistré -36,2%, et la Slovénie -11,9%. L'Espagne, bien que grandement touchée par la pandémie, s'est malgré tout octroyée +2,5%, mais le Royaume-Uni a pour sa part accusé -5,8%. A l'inverse, les augmentations les plus importantes ont bénéficié à la Roumanie, avec +2,1%, à l'Allemagne, avec +1,8%, et aux Pays-Bas, avec +1,5%.

 

Sur un an, la comparaison est tout aussi impressionnante : la production du bâtiment européenne a accusé une perte de 13,3% en mars 2020 en comparaison à mars 2019, tandis que celle du génie civil a diminué de 14,9%. Là encore, la France est reléguée au tout dernier rang en ayant vu son secteur de la construction perdre 41,2%, pendant que l'Italie a enregistré -35,4% et la Belgique -23,2%. Toujours sur cette période de 12 mois, l'Espagne a affiché une nouvelle fois une certaine résistance en ne reculant "que" de 15,5%, et le Royaume-Uni a perdu 5,3%. De l'autre côté du classement, les plus fortes hausses de l'activité ont été observées en Roumanie, avec +28,1%, en Allemagne, avec +5,1%, ainsi qu'en Pologne et en Finlande, chacune engrangeant +1,5%.

actionclactionfp