FORMATION. Pour mener à bien une rénovation performante des maisons existantes, le programme Feebat offre une formation. Cette dernière permet de concevoir et de mettre en œuvre un chantier de rénovation énergétique prenant en compte le budget du client, ses attentes et le confort du foyer.

Un nouveau parcours de formation, "auditeur énergétique en maison individuelle", dédié aux architectes et aux maîtres d'œuvre fait la part belle à la rénovation. Baptisé DynaMOE et conçu par le programme de formation dédiée à la rénovation énergétique Feebat, ce programme permet aux personnes formées de rendre éligibles les services d'audit énergétiques aux aides financières, à l'instar de MaPrimeRénov' et des certificats d'économie d'énergie (CEE). "Ce programme s'inscrit dans les politiques de transition énergétique, de loi Climat et résilience et de stratégie bas carbone", affirme Catherine Gillet, cheffe du programme Feebat, lors d'une table ronde le 14 mars organisée par Feebat et l'Association des journalistes de la construction et des activités de la maison (Ajcam).

 

 

Des jeux et études de cas proposés

 

"Les architectes sont des interlocuteurs bien placés sur les questions de conception globale de diagnostic, pour donner des réponses spécifiques et adaptées à des besoins exprimés par leurs clients", estime Julie Fernandez, architecte et élue au Conseil national de l'Ordre des architectes (Cnoa). "Nous sommes confrontés à des enjeux budgétaires et de délais", rappelle-t-elle, jugeant qu'un projet de travaux engage une réflexion globale et générale, en termes de confort et de performance énergétique. Avec cette formation, cette élue du Cnoa veut souligner la nécessité pour les professionnels de s'emparer des enjeux futurs de rénovation du parc bâti. "Il fallait pour cela développer des outils simples, efficaces et efficients pour les architectes et les particuliers. Feebat a travaillé à la mise en place de formations adaptées, en donnant les clés pour gérer un budget et pour avoir un bon comportement auprès de leurs clients."

 

En effet, DynaMOE œuvre à amener les participants à réaliser un audit énergétique en adoptant une approche architecturale, ajoute Françoise Chaudrillier, qui a piloté la première équipe de formation. "Des études de cas sont mis en place pour aborder le savoir-faire et le savoir-être face aux particuliers", raconte-t-elle. Un jeu de rôle met notamment en situation les personnes formées, pour qu'elles travaillent leur comportement et posture. "Ce jeu de questions-réponses permet de connaître les attentes des particuliers", détaille-t-elle.

 

Une autre formation prévue pour les copropriétés

 

 

Chaque projet étant particulier, les maîtres d'œuvre formés doivent d'abord traiter les problèmes que présente une maison "avant d'engager une action d'amélioration énergétique et de confort", assure l'architecte Julie Fernandez, qui insiste sur le fait que sa profession reste neutre et n'est pas dirigée par des enjeux économiques. "Contrairement, par exemple, à une entreprise de pose de fenêtre, l'architecte peut dire qu'une pose n'est pas prioritaire et qu'il faut plutôt isoler les combles ou faire une rénovation globale."

 

Environ 400 personnes ont déjà été formées et sont référencées sur le site gouvernemental France Rénov'. "Les architectes doivent se positionner sur le marché de la rénovation", appelle l'élue au Cnoa. "C'est un vrai sujet." Outre ce programme, Feebat travaille actuellement sur la conception d'une formation sur l'audit en copropriétés.

actionclactionfp