CRITIQUE. L'association Amorce, composée en majorité d'élus, tape du poing sur la table au vu d'un "énième" report de l'entrée en vigueur de la filière de reprise des déchets du bâtiment. L'entité demande à ce que la loi soit "strictement appliquée".


Face à un "énième" report de la filière de responsabilité élargie du producteur (Rep) pour le bâtiment, l'association Amorce appelle l'État à ses responsabilités pour appliquer "strictement" la loi Agec sur l'économie circulaire, et ce dès le 1er janvier 2023, de manière rétroactive. Rappel des faits : la filière Rep bâtiment était initialement programmée pour un lancement début 2022 ; finalement décalée au 1er janvier 2023,
Il vous reste 80% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp