GRATTE-CIEL. L'architecte allemand Ole Scheeren a imaginé une impressionnante tour de 333 mètres de haut pour Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam) qui mélange habitations, bureaux et loisirs. Le tout ceint d'une forêt suspendue à plus de 200 mètres d'altitude. Découverte.

Les projets de tours-jardins fleurissent un peu partout dans le monde. L'architecte italien Stefano Boeri a déjà réalisé ses Bosco Verticale à Milan et en Chine, tandis que les Français de la Nouvelle AOM proposent de verdir la tour Montparnasse en la dotant de balcons et en la couronnant d'une grande serre sur sa terrasse. De son côté, l'allemand Ole Scheeren prévoit de bâtir un impressionnant gratte-ciel de 333 mètres dans l'ancienne Saigon, dans le sud du Vietnam. Une tour qui disposera d'une "sky forest" intérieure et extérieure, à la végétation tropicale.

 


Découvrez cet étonnant projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Empire City : une tour aux multiples usages

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
L'immeuble mêlera à la fois logements, hôtel, espaces de travail et lieux de loisir, dont des points d'observation accessibles à tous. Il s'appuiera sur un socle végétalisé de plusieurs étages de hauteur aux courbes creusées, symbolisant les collines verdoyantes du Vietnam et les cultures en terrasses des rizières. En émergeront trois tours différentes, dont la plus élevée (Empire 88 Tower) comptera 88 étages.

Empire City : une capitale économique dynamique

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
L'ensemble immobilier s'installera dans une boucle de la rivière de Saigon, un quartier autrefois populaire de Hô-Chi-Minh-Ville. La mégalopole du sud, qui compte plus de 8 millions d'habitants, est le poumon économique du pays, loin devant Hanoï, la capitale. La ville connaît une évolution rapide, avec la construction de plusieurs tours. La plus haute, à ce jour, est la tour financière Bitexco, conçue par l'agence Arep, sous la houlette de Jean-Marie Duthilleul et Etienne Tricaud. Son design était, lui aussi, influencé par la nature vietnamienne puisque l'édifice de 262 mètres symbolise une fleur de lotus géante. Le gratte-ciel, le plus haut du Vietnam, sera détrôné par Empire City.

Empire City : une "sky forest" et un "cloud space"

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
Il est prévu que la tour Empire 88 soit couronnée par un "cloud space", un espace capable d'accueillir de l'événementiel, la tête dans les nuages. Le calendrier de construction de l'ensemble immobilier n'a pas été révélé. Le projet est développé par une co-entreprise internationale qui rassemble plusieurs acteurs du sud-est asiatique (Vietnam, Singapour, Hong Kong). L'architecte allemand travaille énormément dans cette région du monde, où il a notamment signé l'étonnant MahaNakhon, un autre gratte-ciel de plus de 300 mètres, installé dans une métropole en plein boom : Bangkok. Ce programme, construit par Bouygues entre 2011 et 2016, mêle également logements, hôtel, poste d'observation et offre de restauration. La recette du succès ?

Empire City : une fiche technique succincte

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
Projet : Empire City
Type : ensemble de trois tours, dont une de 88 étages
Hauteur maximale : 333 mètres
Programme : logements, hôtel, jardins publics, plateforme d'observation

Empire City : la nature au coeur de l'édifice

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
Les piliers et poteaux prendront des allures de troncs et de branches tandis que des chutes d'eau intérieures alimenteront des bassins. Une végétation luxuriante sera installée dans de nombreuses zones de la tour.

Empire City : des prestations de luxe

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
Une vue imprenable depuis des terrasses de la sky forest (ou du cloud space).

Empire City : axonométrie

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
Les balcons végétalisés offriront des points de vue sur toute la mégalopole vietnamienne qui doit poursuivre son développement des deux côtés de la rivière Saigon.

Empire City : un projet installé dans un méandre

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
L'emprise d'Empire City est indiquée en vert sombre, dans le trapèze situé au cœur de la boucle du fleuve. On distingue les trois tours reliées par le socle commun, évidé.

Empire City : un design presque classique

Empire City
Empire City © Buro Ole Scheeren
La silhouette entièrement vitrée et rectiligne de la tour n'est perturbée que par les protubérances de la Sky Forest, située aux deux-tiers de la hauteur. Elle reprend l'aspect ondulé du piédestal végétalisé. Sans cette excentricité, le gratte-ciel aurait été plus banal.