PROJET VERT. La Chine connaît d'incroyables problèmes de pollution atmosphérique et cherche tous les moyens pour purifier son air. Deux forêts verticales de 200 et 100 mètres de haut seront donc érigées à Nankin par l'architecte italien Stefano Boeri, spécialiste de la végétalisation des tours. Et il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, puisqu'il propose de bâtir une cité-forêt à Shenzhen.

C'est un architecte qui a de la suite dans les idées. Après avoir réussi à imposer son modèle de tour verte à Milan, Stefano Boeri s'apprête à récidiver à une échelle encore plus grande à l'autre bout de la Terre. Les "Nanjing Green Towers" du promoteur d'état Nanjing Yang Zi National Investment Group Co Ltd seront les premières du genre à pousser en Asie. Mais sans doute pas les dernières.

 

Localisées dans le district de Pukou, qui doit être modernisé, les deux tours de 108 et 200 mètres de hauteur seront caractérisées, comme leurs aînées d'Italie, par des balcons abondamment végétalisés. Tout au long de leurs façades verticales, pousseront 600 arbres, 500 arbrisseaux et 2.500 plantes tombantes ou arbustes, de 23 espèces endémiques. "Une véritable forêt verticale, qui contribue à la régénération de la biodiversité locale, qui permettront d'absorber 25 tonnes de CO2 chaque année et produiront environ 60 kg d'oxygène par jour", relate l'architecte. Des chiffres certes pas encore suffisants pour dépolluer l'atmosphère étouffante des mégapoles chinoises, ni même pour compenser l'empreinte environnementale des tours elles-mêmes, dont la structure est en béton. Mais un geste qui va dans la bonne direction, et qui assurera un meilleur confort aux habitants des immeubles et de ceux du voisinage.

 

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp

Vertical Forest : deux fois plus hautes qu'à Milan

Vertical Forest
Vertical Forest © Stefano Boeri Architetti
Il est prévu que la plus grande des deux tours soit "couronnée par une lanterne verte" et qu'elle abrite des bureaux entre les 8e et 35e étages, ainsi qu'un musée, une école d'éco-architecture et un club privé en terrasse. Sa petite sœur, accueillera un hôtel Hyatt de 247 chambres, dont les surfaces varieront de 35 à 150 m² pour les suites et une piscine sur le toit. La destination est donc différente des deux tours du Bosco Verticale de Milan, exclusivement réservées au logement. Pour Nankin, un piédestal d'une vingtaine de mètres d'épaisseur sera réservé à des espaces commerciaux, de loisir et d'éducation, avec des restaurants, un centre de conférence et des lieux d'exposition.

Vertical Forest : d'autres bosquets pour Boeri

Vertical Forest
Vertical Forest © Stefano Boeri Architetti
Selon le promoteur et l'architecte, la construction de ce nouvel ensemble sera achevée dès 2018. Et Stefano Boeri compte bien bouturer ces forêts verticales un peu partout en Chine à Shijiazhuang (ville récente de 10 millions d'habitants), Liuzhou (3,8 millions d'âmes), Giyang (capitale provinciale de 4,3 millions de résidents), Shanghai (23 millions) et Chongqing (32,8 millions !)… Car le maître d'œuvre envisage une mission de "forestation" et de "déminéralisation" urbaines. Et l'intérêt chinois ne se dément pas, puisque l'architecte sortira un livre portant sur la ville-forêt au mois d'avril 2017 chez l'éditeur Tongji University Press.

Vertical Forest : toute une cité verte

Shijiazhuang Forest City
Shijiazhuang Forest City © Stefano Boeri Architetti
Stefano Boeri a même développé un "master plan" pour cette éco-cité entièrement végétalisée qu'il envisage de construire à Shijiazhuang qui revendique le titre peu envié de ville la plus polluée de Chine. Afin de développer un cadre de vie plus accueillant à la génération suivante, son concept imaginé comme un écosystème complet s'étendant sur 225 hectares, prévoit des logements écologiques pour 100.000 personnes. Chaque tour représentera l'équivalent de 2 hectares de bois, où chaque mètre carré de façade absorbera 0,4 kg de gaz carbonique par an. De quoi résorber en partie les problèmes de concentration de CO2 et de poussières régulièrement enregistrés dans cette capitale régionale.

Vertical Forest : la fiche technique

Vertical Forest
Vertical Forest © Stefano Boeri Architetti
Projet : Vertical Forest
Localisation : Nankin (province de Jiangsu, Chine)
Maître d'œuvre : Stefano Boeri, Yibo Xu
Investisseur : Nanjing Yang Zi State-owned Investment Group Co Ltd
Surfaces : 56.211 m² (tour A1), 23.234 m² (tour A2), 36.137 m² (podium)
Calendrier : 2016-2018

Vertical Forest : proposition pour Liuzhou

Vertical Forest : l'aspect actuel d'une capitale régionale chinoise

Shijiazhuang
Shijiazhuang © Khalidshou - Wikimedia CC
Shijiazhuang, la ville la plus polluée de l'Empire du Milieu offre aujourd'hui un visage qui mérite, en effet, une touche de vert.

Vertical Forest : le premier Bosco Verticale

Bosco Verticale
Bosco Verticale © Stefano Boeri Architetti
Voilà l'allure que devraient prendre les tours chinoises une fois achevées. Le Bosco Verticale de Milan tient sa promesse de végétalisation urbaine.

Vertical Forest : verte

Bosco Verticale
Bosco Verticale © Stefano Boeri Architetti
Vue d'en bas, la perspective est encore plus saisissante. Les structures des terrasses et balcons s'effacent et laissent place à la seule végétation débordante, presque luxuriante. En tout cas luxueuse, compte tenu des tarifs des appartements...

Vertical Forest : esthétique mais durable ?

Bosco Verticale
Bosco Verticale © Stefano Boeri Architetti
Reste à voir, dans le temps, l'évolution de cet écosystème urbain, soumis aux aléas climatiques et au comportement des habitants de la tour. Cette tendance verte s'enracinera-t-elle dans les habitudes architecturales ou ne sera-t-elle qu'éphémère ? L'avenir le dira.