RENOVATION URBAINE. A l'occasion d'un déplacement à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a fait un point d'étape sur l'action de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine - Anru - depuis mai 2018. Au total, plus de 4 milliards d'euros ont été mis à disposition des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux.

Lors d'un déplacement à Clichy-sous-Bois ce mardi 18 décembre 2018, le ministre Denormandie a dressé le bilan de l'action de l'Anru cette année. Le représentant du Gouvernement a rappelé la décision du président de la République de doubler le budget du NPNRU (Nouveau programme national pour la rénovation urbaine), et la mobilisation, non seulement de l'Etat mais également d'Action Logement et de l'Union sociale pour l'habitat (USH) ; autant de facteurs qui ont contribué, selon lui, à "finaliser plus rapidement des projets plus ambitieux pour les habitants et accélérer le démarrage des chantiers", d'après un communiqué. Mais à travers l'exemple de cette commune de Seine-Saint-Denis, le ministre a aussi voulu souligner les différents engagements de l'exécutif dans plusieurs dossiers : "Clichy-sous-Bois fait partie des villes prioritaires de notre action contre l'habitat dégradé, et douze copropriétés à Clichy vont faire l'objet d'un traitement prioritaire", a précisé Julien Denormandie. "Aujourd'hui, la question est d'aller plus vite et plus fort au bénéfice des habitants. Il s'agit à la fois de mener une vraie politique publique contre l'insalubrité dans les grandes copropriétés dégradées, et d'accélérer la rénovation urbaine."

 


 

450 quartiers sur la liste des projets à valider

 

Accompagnant le ministre, le président de l'Anru, Olivier Klein, qui est aussi le maire (PS) de Clichy-sous-Bois, est lui aussi revenu sur l'action de son agence. Depuis le mois de mai 2018, cette dernière a validé des projets de rénovation concernant plus de 170 quartiers, ce qui représente plus de 4 milliards d'euros débloqués à destination des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2019, pour valider au bout du compte l'ensemble des projets pour les 450 quartiers du programme, sachant que l'organisation souhaite traiter un maximum de dossiers avant l'été. Julien Denormandie a par ailleurs profité de sa visite à Clichy-sous-Bois pour y signer la déclaration d'engagement du projet de renouvellement urbain de la ville, soit environ 100 millions d'euros de concours financiers de l'Anru mis à disposition de la commune. De plus, le ministre a visité un immeuble neuf de logements sociaux financé dans ce cadre, et a également installé le comité de pilotage sur les copropriétés dégradées de la ville.

 

"Derrière le renouvellement urbain, il y a avant tout une volonté de changer la vie des 5 millions d'habitants des quartiers sur lesquels l'Anru intervient", a relevé Olivier Klein. "Il y avait urgence à agir vite, en accompagnant des projets qui vont réellement transformer ces territoires. Avec les élus porteurs de projets et les partenaires de l'Anru, nous avons fait en sorte de trouver les moyens d'accélérer les mises en chantiers."

 


actionclactionfp