FERROVIAIRE. La communauté d'agglomération de Dax sont revenus sur leur décision de ne pas cofinancer le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), qui prévoit la construction de deux lignes à grande vitesse depuis Bordeaux vers Toulouse et vers la ville des Landes.


Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) prévoit la création de deux nouvelles lignes à grande vitesse depuis Bordeaux : l'une vers Toulouse, l'autre vers Dax. L'agglomération dacquois est favorable au projet. Pourtant, fin 2021, ses élus avaient refusé d'y contribuer financièrement. Ils souhaitaient pour cela que les travaux des deux LGV soient concomitants, et que d'autres collectivités soient appelées à participer au tour de table afin d'alléger le poids de la facture.

 

Le 16 février 2022, le conseil métropolitain est revenu sur sa décision. Il a en effet validé une participation de 12,8 millions d'euros. C'est cependant 20 millions de moins que ce qui était attendu initialement.
Il vous reste 65% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp