NOUVEAU REPORT. Les organisateurs de la Biennale d'architecture de Venise 2020, qui avaient annoncé un premier report de l'événement au 29 août 2020, renvoient finalement cette 17e édition à l'année prochaine, du samedi 22 mai au dimanche 21 novembre 2021.

Elle se tiendra finalement l'année prochaine : la 17e édition de la Biennale d'architecture de Venise se déroulera ainsi du samedi 22 mai au dimanche 21 novembre 2021 et non plus à la fin août, comme initialement reportée en mars dernier. Subissant les conséquences du coronavirus, ses organisateurs ont préféré la décaler d'une année et lui permettre de revenir à sa durée habituelle de 6 mois.

 

"La situation actuelle a jusqu'à présent définitivement compromis la réalisation de l'exposition dans son ensemble, mettant en péril la réalisation, le transport et la présence des œuvres et par conséquent la qualité de l'exposition elle-même" précisent les organisateurs dans leur communiqué paru ce lundi 18 mai.

 

"Ces derniers jours, déclare le président Roberto Cicutto, ont clarifié l'état réel de la situation à laquelle nous sommes tous confrontés. Avec le plus grand respect pour le travail accompli par nous tous, les investissements réalisés par les participants, et compte tenu des difficultés rencontrées par tous les pays, institutions, universités, studios d'architecture et l'incertitude des expéditions, des contraintes de voyage et des mesures de protection en cours d'adoption et à venir du fait du Covid-19, nous avons décidé d'écouter ceux, majoritaires, qui ont demandé le report de la Biennale Architettura."

 

Ayant pour thème "How we will live together ? Comment allons-nous vivre ensemble ?", proposé par l'architecte libanais Hashim Sarkis, doyen de l'école d'architecture et de planification du MIT à Boston, et commissaire général de cette 17ème Biennale, c'est l'architecte français Christophe Hutin, qui avait été désigné pour le Pavillon français.

 

De prochains rendez-vous prévus à l'automne

 

Hashim Sarkis se dit "profondément ému par la persévérance de tous les participants au cours des trois derniers mois" et espère "que la nouvelle date d'ouverture leur permettra d'abord de reprendre leur souffle, puis de terminer leur travail avec le temps et la vigueur qu'elle mérite vraiment."

 

Bien évidemment, lors du choix de la thématique de l'événement, le coronavirus n'avait pas encore sévi, mais aujourd'hui, précise-t-il, "Le thème nous donne également la possibilité de répondre à la pandémie dans son immédiateté", donnant rendez-vous également dans les prochains mois "pour une série d'activités consacrées à l'architecture" à Venise, autour de cette question.

 

actionclactionfp