SECTEUR. La Direction générale du travail a validé le 10 avril 2020 le guide du Plan de continuité d'activité pour les entreprises de la filière bois. Un document de bonnes pratiques qui doit permettre de concilier les impératifs de production avec la sécurité sanitaire des salariés.

Après celui de l'OPPBTP pour la construction, voici un autre guide de bonnes pratiques : ce vendredi 10 avril 2020, le directeur général du Travail, Yves Struillou, a adressé au président du Comité stratégique de la filière bois (CSF Bois), Luc Charmasson, un courrier lui annonçant la validation du guide d'élaboration du Plan de continuité d'activité proposé par le secteur. L'avis favorable du ministère du Travail devrait donc permettre aux entreprises de la filière bois de concilier les impératifs de production avec la sécurité sanitaire de leurs salariés, Yves Struillou saluant notamment "la démarche engagée" par les membres du CSF Bois, lui-même entité du Conseil national de l'industrie (CNI).

 

Dès le lendemain, Luc Charmasson a relayé l'information auprès des organisations professionnelles et des syndicats de la filière, en se félicitant de la réponse de la Direction générale du travail : "Ce guide sera précieux pour les entreprises de la filière bois, dans le cadre de la continuité ou la reprise d'activité", a noté le président du CSF Bois. Depuis le début du confinement sanitaire et de la crise économique, les filières bois-énergie et forêt-bois assurent continuer à fonctionner normalement, en maintenant leurs chaînes de production aussi bien à destination des utilisateurs finaux de leurs solutions énergétiques que des autres industries ayant besoin du bois pour leurs propres chaînes de production. L'Union de la coopération forestière française a même appelé de son côté à considérer le bois français comme matériau à privilégier pour la relance économique de l'après-confinement.

actionclactionfp