Les équipes du chantier ont été confrontées à une problématique de façade spécifique : il s'agissait de mettre en place une enveloppe fine, ouverte sur l'extérieur, tout en soulignant l'historicité du lieu. Mais il y avait aussi un paradoxe à régler - et donc un compromis à trouver - sur les vitrages : la visibilité et la luminosité devaient être garanties, tout en assurant une certaine performance thermique. "Nous avons opté pour nos systèmes de façades FW50+ et FWS35 Panoramic Design, une façade en mur-rideau de 35 mm, avec structure mixte verticale, et traverse cintrée", explique Joël Terrien, attaché à la direction régionale des ventes pour le Nord-Ouest chez Schüco. "Des poteaux de 50 mm assurent la rigidité, et le tramage se décompose en 4 x 35 mm. Nous mixons ainsi nos deux produits, en 50 et 35 mm. Les vis sont prises sur les lames du poteau situées à l'extérieur, tous les 300 mm. Le vitrage affiche pour sa part une épaisseur de 28 à 30 mm."

actioncl